AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 One night, two girls ( Ft Luka et Anja)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 123
•• Date d'inscription : 05/02/2011
•• Age : 31
•• Localisation : Londres
•• Votre Profession : Barmaid
•• Humeur : comment savoir?


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Open
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Mer 16 Fév - 21:38

La vie réserve parfois des surprises. Parfois pas. Pourquoi je pensais aux surprises ce soir je n'en avais aucune idée. Surtout que j'avais toujours eu horreur de ça. Enfin je me préparais pour aller prendre mon service au bar. Un pantalon noir très moulant, skinny comme on dit dans les magasines de mode, un top blanc un peu trop décolleté à mon goût mais les pourboires font une bonne partie de ma paye alors...Une paire d'escarpins et un blouson en cuir camel et j'étais prête à partir. Je filais précipitamment dans les escaliers de mon immeuble car j'étais déjà un peu en retard. Je m'engouffrais dans un bus et je me calais contre la vitre. Je n'avais que deux arrêts à attendre aussi je ne pris pas la peine de m'assoir.

Enfin j'arrivais au bar, je me dépêchais de m'installer derrière le comptoir pour remplacer ma collègue. J'enlevais mon blouson, déposais mon sac à main et j'étais fin prête. J'aimais bien quand il y avait de la précipitation, de l'action, cela m'évitait de penser, de ressasser. J'ai toujours des idées noires qui reviennent en tête. Pas de souvenirs d'enfance heureuse et d'adolescence joyeuse. Non moi enfant j'étais dans un orphelinat: père inconnu mère morte. Ado je prenais part au trafic de drogue roumain et je me prostituais pour obtenir un visa pour l'Angleterre. Alors forcément penser, laisser divaguer mon esprit je n'aimais pas ça. C'est pour ça que j'aimais tellement travaillais dans un bar. Et faire les service de nuit. Agitation, bruit, foule. C'est là que je me sens bien désormais. Avec tellement de verres à servir que je n'ai même plus l'occasion de penser.

Une heure plus tard je me tournais vers la porte quand j'entendais le carillon sonnait. Luka franchissait la porte. Une de mes clientes préférées. Et une amie aussi. Enfin en passe de le devenir je crois. J'attrapais la bouteille de martini et remplis son verre que je posais sur le comptoir juste face au siège qu'elle venait de prendre. En général je me rappelais bien des boissons préférées de mes clients. Luka faisait partie des clients que j'aimais le mieux je ne réfléchissais même plus quand je devais la servir.

" Salut! Quoi de neuf?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ Que sais tu du malheur d'aimer...?

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 347
•• Date d'inscription : 04/02/2011
•• Age : 30
•• Localisation : Partout & nulle part à la fois.
•• Votre Profession : Ecrivain' && Porte Parole du Conseil'
•• Humeur : Melancholique'


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Closed
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Mer 16 Fév - 22:19

Une soirée, rien qu’une soirée de plus… Je m’etais tournée les pouces dans les locaux d’Alea Jacta Est, en me demandant une fois de plus pourquoi je faisais ça. Pourquoi j’avais accepté de bosser la bas, et d’être porte parole d’une sorte de nouveau gouvernement. Car c’était ça… ? Nous étions en quelque sorte le nouveau gouvernement et… ça ne me plaisait pas. De prendre des décisions, de les annoncer au monde entier… Enfin cela dit, nous oeuvrions pour une cause que je trouvais juste, nous oeuvrions pour nos idées… et nos idées étaient la recherche d’une certaine harmonie. Ce n’etait pas plus mal. J’aimais ça… J’aimais ce que je faisais. J’aurais juste aimé… Que nous soyons moins surmédiatisé… Et j’aurais par dessus tout aimé que le monde entier partage notre opinion. Il n’y’avait pas de différence entre les humains et les vampires c’etait un fait. C’etait tout. Et les vampires se reproduiraient bientôt plus vite que nous, entre les morsures et le reste … alors il fallait que nous les aidions du mieux que nous pouvions. C’etait peut être notre avenir, notre évolution… ? Je pensais trop. Je réfléchissais trop. Mais la journée m’avait assez secouée. Certes, j’avais appris un nouveau jeu sur internet tellement nous n’avions rien eu a faire, mais en sortant des locaux, je m’etais faite agresser par un petit con, un jeune prépubere qui prétendait qu’il fallait annihiler les vampires et que nous étions le mal… Il m’avait menacé avec une sorte de couteau, et il avait réussi à me déchirer le t shirt… J’avais une jolie petite marque… Sur le poignet aussi. Mais bon, j’avais tout bandé, et il avait été maitrisé par deux agents de la sécurité , donc tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ou presque. Presque hein… ? C’est parce que ça n’allait pas a merveille dans notre petit monde qui était loin d’etre idyllique que j’avais garé ma voiture dans une rue non loin du London Calling et que je m’y dirigeais. Ironie du sort, la chanson des Clash résonnait dans mon Ipod. Il ne faisait pas très chaud, je portais mon trench noir fermé par dessus un simple t shirt et, autour de mon cou mon sempiternel keffieh beige. Et au pieds… Des converses. Ce n’etait pas le mieux en cas de pluie, mais j’aimais mes converses, on ne se refaisait pas n’est ce pas ?

Lentement je poussais la porte du Pub, inhalant une dernière fois l’air pur avant de pénétrer dans l’atmosphere surchargée de vapeurs toxiques… et peu conventionnelles. La Clope oui bien sur, mais dans le fond on ressentais d’autres odeurs, ainsi que l’odeur de l’alcool. Ca… Ca ne me dérangeait pas. Je n’etais pas alcoolique ou accro a quoi que ce soit non.. J’etais juste.. Une femme seule qui préférait partager quelques moments avec une bouteille de martini blanc et une adorable barmaid, ou quand j’avais de la chance une charmante serveuse mais c’etait une autre histoire… ,plutôt que de rentrer chez elle, dans son grand loft froid et vide, pour serrer un vieux pull dans ses bras, en se maudissant que les choses se soient passées ainsi. Machinalement, cette pensée m’amena à serrer l’anneau que je portais autour du cou, et je grommelais un peu contre moi meme avant de m’approcher du bar. Un verre de martini m’attendait a ma place habituelle, ainsi que le sourire d’Anja. C’etait… Presque parfait pour une soirée. Alors je souriais à mon tour, d’un sourire sincère, puis enlevant ma veste je m’asseyais sur le tabouret qui avait l’habitude de me voir…

« Hey. »

Ca valait un nouveau sourire sur mes lèvres alors qu’elle me demandait quoi de neuf… ? Oh il y’avait tant de choses… Si peu à dire peut être aussi… ? Pas grand chose en somme… ? Peut être les evenements de la journée.. Mais c’etait pas transcendant… Pas vraiment.

« Oh , rien de spécial, je me suis fais agresser par un morveux qui visiblement n’aime pas mon boulot. »

J’en riais un peu, en montrant le bandage sur mon poignet. Ca n’etait qu’une petite écorchure en somme… Et puis qui s’en souciait ? Ce n’etait pas comme si quand je rentrerais quelqu’un viendrait pleurer sur mon bobo. Alors… Autant le prendre à la légère… Prendre toute la vie a la légère en fait.

• • • •

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.


Fiche'Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 123
•• Date d'inscription : 05/02/2011
•• Age : 31
•• Localisation : Londres
•• Votre Profession : Barmaid
•• Humeur : comment savoir?


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Open
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Sam 19 Fév - 17:22

Luka arrivait enlevant sa veste tout en s'asseyant sur le tabouret. Je posais mon verre devant elle en lui souriant. Elle n'avait pas l'air très en forme. Un peu de fatigue ou de lassitude je n'aurais su le dire. De toute façon je n'avais pas à m'en mêlais. Rapidement elle me montra le bandage à son poignet. A ce qu'elle me disait elle s'était fait agressé par quelqu'un qui ne tolérait pas son boulot. Le truc c'est que cela arrivait fréquemment. Des humains qui ne comprenait pas pourquoi on devrait vivre en entente cordiale avec les humains. Moi même je me serais passer de leur présence. Après tout cela avait quelque chose d'angoissant de savoir qu'un vampire pouvait nous surprendre à tous les coins de rue. Mais maintenant qu'ils étaient là et qu'on ne pouvait rien faire contre. Autant vivre en bonne entente non? Et en cela je trouvais que le travail de Luka n'était pas plus méprisable qu'un autre bien au contraire. Et il fallait bien quelqu'un pour le faire. J'attrapais son poignet et je regardais le bandage.

" Rien de trop grave au moins?"

Je lâchais son poignet, là comme ça cela n'avait pas l'air grave mais après tout le bandage cachait peut être quelque chose de plus impressionnant. J'attrapais un verre que je posais devant moi et je le remplis de coca. J'aurais volontiers bue quelque chose de plus fort mais en plein service j'évitais. Et puis cela aurait quand même fait mauvais effet auprès de mon patron et je ne tenais pas à perdre mon boulot.

" T'es tombé sur un con t'as pas eu de bol. Enfin bon...il y a quand même beaucoup de cons je suis d'accord!"


Si seulement les gens avaient été capable de respecter l'opinion de l'autre. Enfin ce n'était pas près d'arriver. Surtout avec ces histoires de vampires, humains captifs...Je m'assis sur le rebord de mon petit plan de travail et je posais mon coude contre le bar, ainsi je serais plus à l'aise pour discuter avec Luka. De toute façon il n'y avait plus grand monde dans le bar à cette heure çi. Je la regardais et je lui souris.

" T'en croise souvent des fanatiques anti vampires? Non parce que bon si tu te fais agresser c'est inquiétant quand même...Vous avez pas de services de sécurité à Alea Jacta est?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ Que sais tu du malheur d'aimer...?

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 347
•• Date d'inscription : 04/02/2011
•• Age : 30
•• Localisation : Partout & nulle part à la fois.
•• Votre Profession : Ecrivain' && Porte Parole du Conseil'
•• Humeur : Melancholique'


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Closed
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Dim 20 Fév - 12:46

Attablée au bar, quelle image Van H’, quelle image pour la jeune femme que j’etais. En meme temps, les gens autour de moi, ne me prêtaient aucune attention… Et c’était tant mieux, je n’etais pas vraiment de bonne humeur ce soir, cela dit, quand étais-je de bonne humeur ? La question demeurait, je n’etais pas non plus le genre de fille qui respirait la joie de vivre. Enfin… On allait faire avec n’est ce pas ? Et puis, un bon petit verre de Martini, une bonne conversation, et la soirée serait idéale. Point. Je pouvais changer de pensées maintenant, ou me concentrer sur tout autre chose. Bon, bien entendu j’avais trop parlé, et moi qui voulait paraître le moins inquiétante du monde ce qui n’avait probablement pas vraiment marché, vu qu’elle avait attrapé mon poignet pour regarder. C’aurait été quelqu’un d’autre j’aurais probablement ronchonné… Normal. Je n’aimais pas qu’on s’inquiete pour moi. Enfin… La, en l’occurrence je ne ronchonnais pas, peut être que j’avais déjà trop ronchonné pour la journée, qui sait ?

« Non, rien de trop grave, il m’a coupé quand j’ai essayé de lui enlevé son couteau, et puis une petite coupure sur le ventre aussi. Une semaine et il n’y’aura plus rien. »

Je paraissais… désinvolte. Voui, c’etait ça désinvolte, avec ma propre santé, ma propre existence. Mais qu’y pouvais-je … ? Je m’en fichais. Je me fichais de moi, je me fichais des blessures que j’avais pu recevoir. Ca m’ennervait juste la mentalité des gens comme ça, comme ce petit crétin qui m’avait attaqué parce qu’il ne tolerait pas que les vampires et les humains vivent en harmonie. Stupide gamin… Stupide façon de penser… La, j’aurais encore gromelé, mais je me retenais bien de grommeler je n’etais pas non plus le schtroumpf grognon quand meme… Puis j’etais quand meme bien plus charismatique qu’un schtroumpf non… ? Allez… Je me concentrais sur ce qui se passait autour de moi, plutôt que de me perdre en pensées… Anja s’était servie un verre, de coca bien sur, pas d’alcool, elle était professionnelle, c’etait quelque chose d’admirable, je ne sais pas si moi, entourée de bouteilles d’alcool à longueur de journée je n’aurais pas été tentée… Enfin… Bref. La jolie jeune femme en face de moi venait de statuer sur le fait qu’il y’avait beaucoup de cons… Oui, ça, je ne lui faisait pas dire. Je me fendais d’un léger sourire, en buvant une gorgée de mon martini.

« Ça tu l’a dit, enfin je trouve ça déprimant des petits cons qui se battent contre l’harmonie. »

Leger soupir, et je buvais une nouvelle gorgée, bien sur, une fois de plus je finirais mon verre vite, et j’en prendrais un autre. Une fois de plus, je prendrais ma voiture dans de drôles de conditions, et j’arriverais quand meme en vie a la maison… Je crois. Mais nous n’y étions pas. Le bar s’etait vidé peu à peu, et Anja s’etait un peu mieux installée face à moi. C’etait sympathique pour avoir une conversation de venir… l’avoir avec elle. Elle était douce, et puis j’avais l’impression que je pouvais lui parler de tout. Sans compter qu’elle vendait de l’alcool. Ce qui était un point positif. Non. Je n’etais pas alcoolique ou accro a quoi que ce soit. La preuve je ne venais pas tous les soirs. Je ne buvais pas en journée… et je… Enfin bref. Je n’avais pas besoin de me justifier de toute façon. Elle me souriait, et je répondais de la meme façon. En un sourire. Parce qu’après ma journée de merde, c’était bien appréciable une présence amicale. Puis elle me demanda si je croisais souvent des fanatiques comme ça, et des trucs du genre. Je souriais un peu plus, et faisait mine de réfléchir.

« Hum…. Attend que je réfléchisse… De temps en temps oui. Tu sais, en plus être leur porte parole… A Alea Jacta Est, ça m’expose un peu plus, tout le monde me reconnaît quand je parle… »

Ce qui n’etait pas faux, mais qui était en revanche totalement lassant. Avant au moins, j’etais connu, pour tout autre chose, pour mon illustre talent par exemple… Ce qui n’etait plus le cas, étant entendu que je n’ecrivais plus. Tant pis.

« Mais bon c’est pas si grave, et puis comme tu dis, on a un service de sécurité, c’est eux qui ont maitrisé le gamin, on est sensé avoir des gardes du corps, mais tu sais ce que c’est , on est quelques uns, ils ne peuvent pas tous nous protéger à la fois. »

Surtout quand les gens comme moi ne veulent pas de protection et essayent de s’echapper dés que possible. J’esquissais un sourire et vidais totalement mon verre. Et voilà. De Un.

« Et toi, ça va ? »


• • • •

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.


Fiche'Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 123
•• Date d'inscription : 05/02/2011
•• Age : 31
•• Localisation : Londres
•• Votre Profession : Barmaid
•• Humeur : comment savoir?


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Open
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Mer 23 Fév - 20:26

Une coupure au poignet et une autre au ventre. Rien de trop grave mais quand même, une attaque au couteau ce n'était pas anodin. Ça aurait même pu être pire, on peut faire beaucoup de mal avec un couteau. Un court instant j'eus des visions de sang, de cadavres, de corps mutilés. Oui ça aurait pu être bien plus grave.

" Sois prudente quand même ça m'ennuierait de perdre ma cliente la plus charmante à cause d'un illuminé!"

Oui cela m'ennuierait et pas seulement parce qu'elle était charmante évidemment. Je l'aimais bien et sans savoir vraiment comment expliquer tout cela. Je l'avais toujours trouvé différente. Jamais je n'avais eu l'impression qu'elle me voulait du mal ou qu'elle cherchait uniquement à se servir de moi. Et de l'endroit d'où je venais c'était une qualité plus que précieuse. Sa conversation était agréable et sa présence ne me m'était pas sur les nerfs. Moi qui étais tellement méfiante avec les gens, avoir une présence amicale de temps en temps me faisait du bien. J'étais comme anesthésiée depuis tellement longtemps. Je n'aurais même pas su dire si cela me causait du chagrin ou non. Je m'étais barricadé soigneusement. Enfin je tournais mon regard de nouveau vers Luka. Oui c'était dommage que des gens se battent contre l'harmonie. En même temps je voyais mal comment cela aurait pu être possible. Voir les vampires et les humains vivre en paix me semblaient irréalisable. Complètement utopique même.

" Tu sais je crois qu'il y aura toujours des gens pour se battre pour des idées qu'ils jugent juste..."

Oui c'était voué à l'échec. A partir du moment où les humains étaient forcés de donner leur sang pour les vampires...Malheureusement pour elle Luka avait un poste exposé, tout le monde connaissait son visage en tant que porte-parole. Elle avait plus de chances d'avoir des problèmes.

" Pourquoi est-ce que tu fais ça? Enfin je veux dire être leur porte parole?"

Oui c'était vraiment une question qui m'intriguait pourquoi est-ce qu'elle se battait pour les vampires? Pour qu'on les accepte, qu'on vive tous ensemble. Je me demandais ce qu'il l'avait poussé à cela. Quand à savoir moi comment j'allais. Il n'y avait pas grand chose à répondre. Entre le boulot et ma vie je n'avais pas grand chose à raconter.

" Moi tu sais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ Que sais tu du malheur d'aimer...?

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 347
•• Date d'inscription : 04/02/2011
•• Age : 30
•• Localisation : Partout & nulle part à la fois.
•• Votre Profession : Ecrivain' && Porte Parole du Conseil'
•• Humeur : Melancholique'


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Closed
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Jeu 24 Fév - 22:24

Ce n’etait rien qu’une coupure, une petite plaie, une blessure. C’etait rien que jen ‘avais déjà vu. Je m’infligeais bien pire dans les moments de deprime. Je m’étais infligée bien pire quand j’etais jeune, et ça continuait parfois maintenant. Je.. enfin qu’importait. Je n’allais pas penser à tout cela, ça aurait fais naitre une aura d’idées noire autour de ma tete et je n’en avais pas envie, j’etais bien la non…. ? En face d’une belle femme, avec un verre de martini, dans un bar… Agreable ? Enfin, la compagnie était agréable, le bar un peu moins, mais vu qu’il y’avait de moins en moins de monde, c’etait un peu mieux. Enfin… Quoi… ? Je n’aimais pas les gens ce n’etait pas ma faute. Et puis si il y’avait trop de clients je ne pouvais pas parler avec Anja, ce qui, il fallait l’avouer était triste. J’aimais bien parler avec elle moi… Elle était vraiment, une… alliée, enfin une amie. Une confidente. Vraiment, j’aimais bien lui parler, et pas seulement parce qu’elle détenait la divine bouteille… N’est ce pas ? La pensée me fit rire un peu, mais je revenais sur terre quand elle me demanda de faire attention… Hum. Je ne pouvais pas lui promettre non plus… Alors je me contentais de lui sourire. Sans rien dire. Parce que promettre que je ferais attention n’etait pas dans mes cordes, j’etais incapable de prendre soin de moi. Enfin… Ce n’etait pas bien grave, le jour ou je mourrais les gens mettraient quelques temps à s’en rendre compte, et puis après, on m’oubliera. Point. A la ligne. J’etais maussade voilà… Il fallait vraiment que j’arrete de penser. Ouais ça serait peut être la solution. Les méandres du cerveau de quelqu’un d’intelligent. Les meandres de mon cerveau. Ca faisait mal. Ca faisait peur. C’etait moi. C’etait froid. C’etait triste. Je grommelais un peu. J’avais fini mon verre, et je lançais des yeux de chien battu à Anja. En espérant qu’elle comprenne.

Et puis la conversation continuait. Les gens qui se battaient pour des causes justes oui.. .Mais il en allait du bien être de l’humanité. C’etait la faute aux fermes bien sur… C’etait la faute aux humains captifs. J’avais été contre cette idée. Mais je n’avais pas eu le choix. Il avait fallu accepter… Ca faisait mal, de se dire que des humains étaient réduit à un tel état de servilité, mais si ils l’acceptaient, si ils étaient volontaires… ? Je… Enfin, ce sujet me laissait tout de meme perplexe. Moui. Mais qu’importait. J’avais choisi mon boulot non… ? D’ailleurs c’etait ce qu’elle me demandait, pourquoi avais-je choisi cela … ? Pourquoi je… ?

« Bonne question… Je sais pas. Peut être parce que je trouvais leur cause juste… Avant les fermes et l’histoire du sang. Peut être parce que… de toute façon je n’avais rien de mieux à faire. »

C’était pas faux. Je ne … Je n’avais rien eu de mieux a faire, et il m’avait fallu quelque chose pour ne pas penser, alors j’avais dis oui à la proposition. Et puis, tout le monde le savait, j’étais douée… J’esquissais un léger sourire.

« Et puis tout le monde sait que je suis le meilleur orateur que le monde ait connu depuis Socrate. »

Un petit clin d’œil. Je jouais avec un pseudo narcissisme, qui ne me caractérisait pas. Mais je savais que j’etais douée en fait, d’ou certaines exagérations, qui faisaient souvent sourire. Qui détendaient l’atmosphere. J’avais… besoin de ça. Parfois. Souvent. Frequement… Oui. Un petit sourire se glissa sur mes levers, mais peut être que ce n’etait pas ça, peut être que ce qu’elle voulait savoir c’etait pourquoi défendre les vampires alors que j’etais humaine, alors qu’ils auraient pu être la cause de nos maux… ? Je ne savais pas vraiment répondre à cette question la…

Et elle… Elle ne parlait pas vraiment … Oui bien sur ,ça devait être un peu plan plan… Mais… ?

« Je vois… Il n’y’a pas des anecdotes croustillantes ? Des aventures nocturnes dans ce pub magnifique ?. »

Je riais un peu… Comme si j’etais fière de moi. Oui en fait, j’etais peut être un peu con parfois.



• • • •

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.


Fiche'Liens


Dernière édition par Luka Van H' le Ven 4 Mar - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 123
•• Date d'inscription : 05/02/2011
•• Age : 31
•• Localisation : Londres
•• Votre Profession : Barmaid
•• Humeur : comment savoir?


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Open
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Ven 4 Mar - 1:44

Finalement j'eus quand même droit à un sourire. Oh pas un grand sourire, pas un non plus qui déborde de joie mais un sourire quand même. Cela ne durait pas. C'était éphémère. A mon grand regret. Elle avait un si joli sourire. Mais non voilà, un court instant fugace, un sourire qui ne voulait pas dire grand chose. Mais c'était déjà ça non? Il faut bien commencer par quelque chose. Mais finalement la conversation repris, un peu plus sérieusement. Il faut dire que parfois je me pose de ces questions. Ça me passe par la tête comme ça et ça m'échappe. Après tout elle n'avait peut être pas envie de me raconter sa vie, ni d'expliquer ses choix J'avais de ces questions moi! Est-ce que je lui aurais expliquer le pourquoi du comment je me retrouvais là? Pas sûr...Enfin elle me répondait ce n'était déjà pas si mal. Elle avait trouvé leur cause juste...avant les fermes...oui ça je pouvais le comprendre cela me faisait le même effet. Elle n'avait rien eu de mieux à faire. Ça ça m'intriguait plus. Est-ce que cela avait été à ce point là? Est-ce que cela pouvait vraiment être une raison? Je finis par sourire quand elle me dit, non sans humour, qu'après tout elle était le meilleur orateur que le monde est connu depuis Socrate.

" C'est vrai que Socrate...c'était quelqu'un...mais par rapport à toi...rien à voir!!"

Je souris franchement tout en remplissant de nouveau mon verre, le mien uniquement j'attendais que Luka est finis le sien avant de lui remettre une dose de ce martini qu'elle appréciait tant, comme je l'avais remarqué.

" Tu en pense quoi de ces histoires de fermes? Ça ne te dérange pas d'être associé à ça? Moi aussi j'aurais préféré qu'on vive tous en bonne entente...mais les fermes...je trouve ça..."

Je haussais les épaules, une moue sur le visage. Si on m'obligeait à faire ça moi, donner mon sang. Je m'enfuirais le plus possible de tout ce merdier pour ne plus jamais revenir. Et je peux vous garantir que personne ne me retrouverais ça c'était évident. On ne me forcerait jamais à faire un truc pareil. Mon sang c'est MON sang. Les pauvres humains captifs je trouve ça...horrible. Quand à moi des anecdotes croustillantes? Des aventures nocturnes? Je haussais de nouveau les épaules.

" Tu sais comment c'est dans un bar. Un mec bourré c'est un mec bourré. Je lui file une trempe et voilà n'en parlons plus!"

Grand sourire sur mon visage, c'est vrai que je ne me gênais pas pour remettre les mecs en place quand il le fallait. Je ne faisais pas du karaté pour rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ Que sais tu du malheur d'aimer...?

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 347
•• Date d'inscription : 04/02/2011
•• Age : 30
•• Localisation : Partout & nulle part à la fois.
•• Votre Profession : Ecrivain' && Porte Parole du Conseil'
•• Humeur : Melancholique'


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Closed
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Ven 4 Mar - 12:21

Bon allez, j’avais quand meme souris…. Rien de tel qu’une petite virée dans un bar agreable pour se changer les idées. Ou alors peut être que c’était le martini. C’était très bien le martini…. Pff. Je me faisais de la peine quand meme. Enfin… Un peu. Mais sans plus, parce que j’etais toujours quelqu’un de bien non… ? Une jeune femme assez charismatique et bien sous tout rapport, et en plus, je ne perdais pas mon ravageur sens de l’humour, d’ou la petite réflexion sur Socrate qui attira une réflexion d’Anja qui me fit a demi rire. Je ne m’etais pas attendu a quelque chose comme ça, par rapport a moi rien a voir hein… ? Leger sourire sur mes lèvres je ne tardais pas a exprimer ma repartie sur un ton assez léger.

« Ah, la , je ne peux que tu rejoindre sur ce point, c’est vrai que je suis quand même plus sexy… »

Petit rire encore. Un peu plus franc. Beaucoup plus détendu qu’au début. Oui, il n’y’avait rien de tel que de la bonne compagnie, un peu d’alcool et quelques plaisanteries pour aller mieux. C’est un peu comme si le nuage gris de la journée s’en allait dans le lointain, chassé par un léger soleil… léger mais puissant le soleil alors. Assez puissant pour chasser les nuages. Moi… C’etait étrange n’est ce pas ? Je trouvais mes soleils dans des bars un peu glauques, dans des ruelles sombres aussi parfois. Moui.. Non, ça n’avait pas vraiment d’importance. Et puis mon sourire s’effaca un peu alors que la conversation prenait une tournure un peu plus sérieuse… Les fermes… Rien que la pensée de ces choses la me fit grimacer un peu, et je vidais mon verre d’une traite. Qu’est ce que j’en pensais… ? Est ce que cela me dérangeait d’être associée à cela… ? Oui bien sur. Je ne comprenais pas… Je… grommelant un peu, je répondais d’une voix un peu plus blasée que le ton léger que j’avais eu quelques instants auparavant… Les nuages gris revenaient peut être.

« J’aurais preferé que ces fermes la n’existent pas… J’etais contre cette idée. Mais, l’argument le plus usité est que sans les fermes , sans les humains captifs et les boutiques de sang les vampires attaqueraient n’importe qui, ce qui entrainerait une nouvelle chute du nombre d’humain… Voir meme une guerre, que toute l’humanité perdrait à la fin… Ce n’est peut être pas faux… Mais… L’idée meme de servilité me repugne. Et puis ce nom qu’ils leur donnent, humains captifs… Je trouve que ce n’est pas très… positif si tu veux mon avis. »

Un grand soupir, pendant le quel je partais dans des réflexions intenses… Aurais-je accepté moi de donner mon sang a n’importe quel vampire ? Aurais-je accepté que l’on me preleve tout ça… ? Non. Moi ,j’avais peur des piqures de toute façon… Et puis j’étais contre l’idée meme de ne pas pouvoir ingérer quoi que ce soit… C’était pire qu’être prisonnier au fond… Gromelant encore un peu, je relevais la tete vers Anja avec un air un peu depité, avec une ombre au fond des yeux.


« Pour être honnête tu sais, je crois qu’il n’y’a pas vraiment de solutions… C’est assez douloureux de dire ça… Soit on accepte de réduire quelques humains a des animaux, soit on assiste a une nouvelle guerre… Soit au fond, et c’est ce qui arrivera dans quelques temps, la race humaine, et par extension les vampires sommes voués à l’extinction sur le plus ou moins long terme… »

Leger soupir, je baissais un peu les yeux…

« Desolée, je crois que je suis un peu blasée par cette vie, et par tout ce qui se passe.... »

Et puis j’essayais de penser un peu à autre chose, mais elle, elle n’avait visiblement pas trop d’anecdotes à me raconter… Houuu elle leur filait des trempes ? Ca me faisait sourire un peu.

« Bon bah j’espere ne pas trop boire, pour pas que tu me tape pour me foutre dehors. »

Un petit rire, et je redevenais un peu plus sérieuse.

« Qu’est ce que tu en penses des fermes toi ?»


• • • •

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.


Fiche'Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 123
•• Date d'inscription : 05/02/2011
•• Age : 31
•• Localisation : Londres
•• Votre Profession : Barmaid
•• Humeur : comment savoir?


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Open
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Dim 13 Mar - 2:08

Je souris avec elle en vidant mon verre de coca que je déposais sur le comptoir. Oui bien plus sexy forcément! Je ne savais pas à quoi ressembler Socrate à l'époque, quoi que si ça trouve imaginez, c'était peut être le dom Juan de son époque, mais Luka c'est vrai qu'elle était belle. Un peu triste mais belle. Pas forcément sexy je ne l'aurais pas ranger dans cette catégorie là si j'avais dû le faire. Elle était plutôt du genre mystérieux, du genre beauté qui s'ignore. Finalement elle vida son verre à son tour et j'attrapais la bouteille de martini pour le remplir de nouveau. Je laissais le mien de côté je n'avais plus soif. Finalement elle m'expliqua son point de vue sur les fermes et j'opinais du chef. Je la rejoignais sur beaucoup de points. Peut être que sans ses fermes les vampires n'auraient pas de quoi se nourrir et que cela ne mènerait qu'à une guerre. Mais elle avait raison les termes employés: ferme, humains captifs non franchement ce n'était vraiment pas positif.

Elle pensait finalement qu'il n'y avait peut être pas d'autres solutions qu'asservirent un petit nombre pour la survie du plus grand nombre. Et là pour le coup je n'étais pas franchement d'accord. Elle s'excusait en soupirant, elle se disait blasé par la vie. Enfin comme elle revenait à ma petite vie au bar, elle sourit en disant qu'elle espérait qu'elle ne boirait pas trop pour ne pas que j'ai à la foutre dehors.

" Ne t'inquiètes pas je te surveille je ne te laisserais pas te bourrer la gueule dans mon bar! Ou alors je t'appellerais un taxi pour te ramener!"

Ça c'est sûr je ne la laisserais pas partir dans un état lamentable. Bon je ne le faisais avec personne mais avec elle encore moins. Finalement elle en revient aux fermes. Ce que j'en pensais moi? Je m'accoudais contre le bar.

" J'en pense que c'est une grosse connerie. Je veux pas faire de raccourcis douteux mais quand même quand on commence à sélectionner des gens pour qu'ils en servent d'autres...on est pas loin de l'esclavagisme... ou même...de la doctrine hitlérienne non? Tout ça pour moi c'est une énorme erreur qu'on va devoir payer un jour."


Je n'en revenais pas qu'on tienne ce genre de conversation, au milieu de la nuit, dans un bar, en plein pendant mon service. En fait c'est quand on s'y attend le moins qu'on à des conversations intéressantes non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ Que sais tu du malheur d'aimer...?

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 347
•• Date d'inscription : 04/02/2011
•• Age : 30
•• Localisation : Partout & nulle part à la fois.
•• Votre Profession : Ecrivain' && Porte Parole du Conseil'
•• Humeur : Melancholique'


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Closed
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Mer 16 Mar - 15:36

Il y'avait un point positif, elle ne me jetterait pas du bar comme si j'etais le pire des alcoolos. C'etait bien non ? Brave fille.. Houla, bon moi... Le martini me montait un peu à la tete en tout cas. Alors je m'arretais un peu de boire. Parce que nous avions une discusion serieuse, et que j'aimais... plus que tout avoir des discussions serieuses et intelligentes. C'était ce qui me manquait en fait. Quelqu'un chez qui rentrer le soir , et avec qui avoir des longues conversations... Philosphiques. Morales. Intelligentes. Non... Bon, j'avais des conversations intellectuelles, la dans un bar, avec une sexy barmaid, certes. Et j'etais sure de pouvoir trouver au boulot des gens avec qui parler. Mais c'etait ephemere. Roh non allez, on allait pas commencer à deprimer. C'etait blasant. Je me fendais d'un sourire et regardais un peu le fond de mon verre pendant qu'elle me parlait de son avis sur les fermes. Bien sur qu'elle avait raison... Et au fond c'etait ce que je pensais. Mais la partie hypocrite en moi, celle qui...travaillait tous les jours mains dans la mains avec ce nouveau gouvernement, celle qui avait baissé les bras, elle aurait pu dire : mais ils ont choisis.... Alors que ce n'etait pas vrai, la plupart n'avaient pas choisi leur destinée de captif... De donneur. La plupart n'avait pas choisi, et ça me deprimait d'etre l'un des instruments de cette nouvelle purge.

Je relevais quelques minutes aprés qu'elle ait fini de parler, mes yeux gris presqu'humides sans l'être vraiment, vers elle. Je n'arretais pas de penser, en fait, tout le monde pouvait dire que je pensais trop... Et je ne parlais pas beaucoup. Ou du moins... Je... j'avais appris à taire mes idées et mes envies... Mes avis aussi.

« Tu crois que... Tu crois que ça fait de moi quelqu'un de mauvais de bosser pour eux ? »

Au fond... Rassurez moi ? Je ne suis rien qu'une petite fille perdue. Je ne suis rien qu'une depressive, qui n'a pas peur du noir, mais qui a peur qu'on l'abandonne... ? Et je reflechis trop... Sans reflechir assez, parce que si il me restait au moins un quart de ce que j'etais avant, je n'aurais jamais toleré qu'une telle loi passe... Je ne me serais pas fait porte parole du gouvernement... J'aurais... eté revoltée. J'aurais été une rebelle.

Et pourtant... ? Qu'est ce qu'il restait de moi ? Maintenant, je ne voulais plus que la paix... ? Etre tranquille, dans un monde tranquille.Peut etre qu'au fond, je n'avais plus vraiment de but. C'était... le debut de la fin peut être... ?

Et puis je rechangeais d'humeur et d'avis.. ? Je ... Bipolarité oblige je crois. Ou tout simplement, la vie n'etait qu'une facade. Je ne pouvais pas sembler fragile, ça attirait la pitié et la compassion, je n'aimais pas vraiment. Alors je souriais un peu et je regardais autour de moi. Le bar s'etait quand meme sacrement vidé.

« Tu veux peut etre que je te laisse, tu dois bientot avoir fini ton boulot non ? »

• • • •

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.


Fiche'Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 123
•• Date d'inscription : 05/02/2011
•• Age : 31
•• Localisation : Londres
•• Votre Profession : Barmaid
•• Humeur : comment savoir?


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Open
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Dim 20 Mar - 19:45

Je ne savais pas si ce que j'avais dit la laisser sceptique ou si je lui avais fait de la peine, une chose est sûre elle se tut pendant de longues minutes. De toute façon je servais les derniers clients qui restaient en leur signalant que c'était leur dernier verre car j'allais bientôt fermés. Je conseillais aussi à certains d'appeler un taxi ou je proposais de le faire mais la plupart rentrer en métro. Après tout nous étions en plein centre de Londres c'était logique qu'ils prennent le métro mais je préférais m'en assurer. Je mis quelques verres dans le lave vaisselle et je le mis en route. Je laverais les derniers verres à la main. Je ramassais les pots de cacahouètes vide abandonnés sur le bar et je retournais vers Luka en voyant sa tête se relevait vers moi. Elle avait l'air émue ou perturbée je n'aurais pas trop su le dire. Finalement elle me demanda si cela faisait d'elle une mauvaise personne de travailler pour eux.

" Mais non enfin Luka pas du tout ce n'est pas du tout ce que je voulais dire!"

Surtout pas, je ne voulais pas qu'elle pense cela. Et pourtant c'est ce que je l'avais amené à croire apparemment.

" Il faut bien travailler et puis une autre personne à ta place ferait surement moins bien. Tu fais de ton mieux je pense et la plupart du temps c'est suffisant."


De toute façon c'était le genre de conflits qui n'avait aucune solution miracle. Il y aurait forcément des conséquences désastreuses sur tout le monde. Finalement ce qui se passait avec les fermes c'était peut être le moins pire? Entre la peste et le choléra comme on dit. Finalement elle sembla se chasser ces idées de sa tête. Elle me demanda si je voulais qu'elle me laisse vu que j'avais bientôt fini. Je haussais les épaules en souriant.

" Je vais fermer d'ici 10 minutes je pense, si j'arrive à mettre celui là dehors." Je lui désignais du regard un type au bout du comptoir. "Tu peux rester jusqu'à la fermeture avec moi si tu veux et après dodo!"

Oui les soirées au bar cela m'épuisait je n'avais qu'une envie prendre une douche, enfiler une tenue confortable et me coucher. Passer des heures debout c'est fatiguant! Mais elle n'était pas obligé de partir tout de suite. Sauf si elle le voulait bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ Que sais tu du malheur d'aimer...?

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 347
•• Date d'inscription : 04/02/2011
•• Age : 30
•• Localisation : Partout & nulle part à la fois.
•• Votre Profession : Ecrivain' && Porte Parole du Conseil'
•• Humeur : Melancholique'


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Closed
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Lun 21 Mar - 18:25

Je ne peux pas cacher que j’avais ressenti de la tristesse pointer en moi. Une sourde colère aussi en direction de moi même. Parce que ce que je faisais était mal. Parce que je cautionnais quelque chose… D’horrible ? Parce que j’etais la porte parole d’une cause abominable… ? Parce que ça ne se faisait pas ? Parce que je ne me reconnaissais plus. Ou étais partie Luka… ? Est ce qu’au fond j’etais morte moi aussi dans cette ruelle ? Est ce qu’au fond… ? J’avais… Tout perdu ? Est ce que je reviendrais un jour la fière jeune fille ? Anja rangeait un peu les tables du bar et tout. Visiblement elle faisait la fermeture ce soir, et elle expédiait les derniers clients. Moi je n’avais aucune envie de partir… mais je n’avais pas non plus envie de la déranger. Alors je restais un peu, je lui proposais de partir… J’avais totalement zappé ce qu’elle me disait a propos d’avoir un emploi. A propos de quoi que ce soit qui traite de… mon boulot ? De ce que je faisais. Parfois j’arrivais à zapper les éléments importants ? Parfois… Je pensais à autre chose ? Parfois… C’etait un peu comme un vide. .. Dans ma tête.

Et puis la parole à nouveau… Elle fermait dans les minutes à venir, et elle me proposait de rester jusqu'à la fermeture… Je me fendais d’un sourire. Alors elle ne me haïssait pas parce que je bossais pour le gouvernement, parce que je promouvais les fermes humaines ? C’etait mal.. Je n’etais meme pas convaincue par le boulot que je faisais.

« Je vais rester oui. Je te raccompagnerais après. »
Bon gentleman. La vrai Luka revenait au galop. ( Comme Galopa, le Pokémon. Okay je sors.) J’etais gentille. J’etais douce. J’etais tendre… J’etais surtout très rêveuse la. Et beaucoup déprimée. Bon ce n’etait pas grave… Et ce type à l’autre bout du comptoir qui ne voulait pas partir… Bon, allez, j’allais aider mon amie non ? Je laissais quelques billets sur le bar, pour payer ma consommation et je m’approchais du gros lourdeau au bout du bar.

« Excusez moi monsieur… Le bar ferme, est ce que vous pourriez sortir s’il vous plait… ? »

Bon de toute évidence, il était endormi, parce qu’il ne réagissait pas… Je soupirais un peu. Bon, j’avais essayé de faire un truc non ? Maintenant je n’avais pas a faire autre chose, alors il fallait que je laisse Anja faire. Un léger sourire sur mes lèvres je regardais la jolie Barmaid.

« Je crois que tu vas devoir fermer plus tard… Ou user la matière forte. »

• • • •

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.


Fiche'Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 123
•• Date d'inscription : 05/02/2011
•• Age : 31
•• Localisation : Londres
•• Votre Profession : Barmaid
•• Humeur : comment savoir?


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Open
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Mer 30 Mar - 19:24

Luka était d'accord avec moi, elle allait rester jusqu'à la fermeture et on partirait ensemble ensuite. C'était un bon plan si effectivement j'arrivais à faire sortir les derniers clients. La plupart s'en allait, en venant régler leurs notes au passage. Je lavais les quelques derniers verres à la min et je commençais à nettoyer le bar quand je vis Luka se levait pour se diriger vers le dernier client récalcitrant. C'était un habitué du bar et il me faisait souvent le coup de s'endormir. Ou de fatigue ou abruti par l'alcool ça dépendait des jours. Enfin, il ne semblait pas vouloir l'entendre et revenait vers moi en me disant que j'allais devoir employer la manière forte. Pas faux!

" Je vais déjà lui appeler un taxi je doute qu'il puisse ne serait-ce que prendre le métro! Je le connais bien ça lui arrive souvent."

Je sortais rapidement dans la rue et hélait un taxi qui se trouvait à la station de taxi juste à côté du bar et je retournais à l'intérieur, vers le client que je secouais par les épaules.

" Allez on ferme, un taxi vous attend devant la porte. Allez!!! On se lève!!!"


Finalement il se leva quand même et se dirigea en titubant vers la porte que je lui tenais ouverte et il sortis...enfin! Puis je retournais derrière le bar où j'attrapais mon blouson et mon sac à main.

" On peut fermer! Je prends le métro pour rentrer chez moi et toi?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ Que sais tu du malheur d'aimer...?

avatar

Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
You are Bleeding!

•• Messages Postés : 347
•• Date d'inscription : 04/02/2011
•• Age : 30
•• Localisation : Partout & nulle part à la fois.
•• Votre Profession : Ecrivain' && Porte Parole du Conseil'
•• Humeur : Melancholique'


Between Heaven & Hell
•• Disponibilité RP: Closed
•• The children of a lesser God:

MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   Mar 5 Avr - 22:29

Et voilà c’en était fini du client un peu chiant qui s’accrochait presque au comptoir. Et voilà… Une soirée qui allait toucher à sa fin. Ce n’etait pas… Chouette en fait. C’etait meme triste. Mais bon… Il y’aurait d’autres soirées et puis pour le moment j’etais toujours la , avec Anja. Pour le moment j’etais toujours… La oui. J’etais toujours la et Anja aussi. D’ailleurs je n’avais jamais eu l’occasion de lui dire mais j’aimais énormément son prénom, il me semblait si doux. C’etait beau… C’était comme un peu un rayon de soleil je trouvais, mais je devais délirer, ca devait être le martini. Oui probablement… Il se trouve malheureusement des jours ou l’alcool parle pour nous. Il se trouve des moments ou… Non je ne suis pas sérieuse, j’ai énormément de mal à être ivre… Malheureusement pour moi, je n’arrive pas à m’oublier. Au fond tout se liguait un peu contre moi. Ou alors j’étais paranoïaque… Oui c’était possible aussi. Et la je m’egarais complètement. Ouais ok… J’etais un peu folle…

Je souriais un peu, j’avais remis ma veste, ou alors je ne l’avais pas vraiment enlevée… Okay, ouais j’etais peut être atteinte… Beaucoup atteinte. Un peu trop… Mais je ne savais plus trop ou j’en étais. Non plus vraiment. C’etait… Euh… Bizarre. C’etait moi quoi. Ah ,j’ecoutais un peu Anja… Elle allait prendre le métro, je fronçais un peu les sourcils, il était tard en fait… Et au fond j’etais un gentleman vieux jeu. Ce qui était plutôt bizarre parce que j’etais une femme, jeune, et tout ce qu’il y’avait de plus moderne… Enfin certaines choses ne se contrôlaient pas n’est ce pas ?

« J’ai ma voiture a quelques rues, je peux te raccompagner si tu veux. »

Je souriais un peu. Non, il n’y’avait pas de sous entendus ou quoi que ce soit. C’etait une vrai proposition amicale, juste parce que je ne voulais pas lire dans les journeaux demain qu’une jeune barmaid s’était fait agresser… Ca m’aurait fait de la peine.

Parce que je l’aimais bien. Bon… Treve de blabla non… ? Je l’attendais à la porte attendant sa réponse. Et je ne me vexerais pas si c’etait non. J’etais juste un peu trop inquiete pour nous. Et beaucoup…. Paranoiaque. Extremement paranoïaque… ?

• • • •

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.


Fiche'Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Drip, Drop, Drip, Drop. Hey ...
Contenu sponsorisé
You are Bleeding!



MessageSujet: Re: One night, two girls ( Ft Luka et Anja)   

Revenir en haut Aller en bas
 

One night, two girls ( Ft Luka et Anja)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• • • The Age of Man is Over • • • :: → Londres Terrestre :: • Central London :: La South Bank & La Tamise :: London Calling Pub-
Sauter vers: